Aller au contenu

Figure de l’artiste en travailleur·se

    L’artiste est-il, est-elle un·e travailleur·se comme les autres?

    Une table ronde animée par la chercheuse postdoctorale Sophie Devirieux.

    Tantôt désignée comme créatrice, tantôt travailleuse du secteur artistique, la personne artiste oscille entre différentes dénominations qui révèlent les contradictions à la base de sa posture. Les paramètres singuliers qui caractérisent son activité la marginalisent, à tort ou à raison, et affectent son statut et les conditions dans lesquelles elle pratique. Or, si la personne artiste est une travailleuse, au même titre que les autres, faut-il alors justifier sa fonction selon la logique de rentabilité qui incombe aux autres secteurs?

    Table ronde avec Georges Azzaria (professeur de droit, U. Laval), Edith Brunette (artiste et doctorante en sciences politiques, U. Ottawa), Laurence D. Dubuc (doctorante et chargée de cours en relations industrielles, UdeM), Hubert Lemire (président de l’ACT et directeur artistique du Double Signe, Sherbrooke) et Anne Trudel (comédienne et présidente du CQT). Animée par Sophie Devirieux (chercheuse postdoctorale et conseillère dramaturgique), avec la collaboration de Marie-Christine Lesage (professeure, ÉST) dans le cadre des activités du groupe de recherche le PRint.

    L’événement se déroulera en comodal le 29 octobre 2021, de 12h30 à 14h30 au Studio Claude-Gauvreau (J-2020) du Pavillon J-J de l’UQÀM.

    Le passeport vaccinal sera obligatoire pour les personnes externes à l’UQÀM qui souhaitent assister à l’événement en présence. Pour assister virtuellement, veuillez écrire à l’adresse courriel afin d’obtenir le lien Zoom: scenes.interartistiques@gmail.com.

    Lien vers le communiqué ici.

    Facebook