Axe de recherche : coprésence et commun

Ce volet s’intéresse aux rapports entre la coprésence et une pensée du commun dans les pratiques interartistiques contemporaines. L’objectif de ce chantier de recherche est d’analyser, tant du côté des pratiques, des esthétiques que de la critique, comment les œuvres interartistiques contemporaines mettent en jeu, figurent, représentent et activent la coprésence et, par là même, travaillent l’expérience du commun.

La notion de coprésence renvoie aux modalités de partage, d’échange et d’expérience entre des artistes, des œuvres et des spectateurs. En l’associant à celle de pensée du commun, nous postulons que l’art travaille le tissu des rapports humains (l’intersubjectivité) dans toute leur complexité, sans nécessairement chercher à résoudre ces rapports dans ce qui pourrait parfois s’apparenter au fantasme nostalgique d’une communauté perdue. Il s’agit en somme d’interroger les liens entre les pratiques scéniques contemporaines et les dimensions collectives qu’elles tendent à mettre en œuvre, voire à performer.