Aller au contenu

EMBODIED TALK : Travail (in)visible – Travailleur·euse·s (in)visibles

    Illustration par Camille Renarhd.

    Jeudi 9 juin 2022 de 13h30 à 16h – Pavillon de Danse de l’UQAM, K-4110

    Le PRint et le GRIAV sont heureux de vous inviter à une après-midi de rencontre avec Tania Georgieva (gérante de salle), Marc Parent (créateur lumière) et Naishi Wang (danseur et chorégraphe). La rencontre se fera sous le format d’une Embodied Talk. Une Embodied talk est un format d’échange de savoirs et de discussion qui a été conceptualisé par l’artiste et chercheure Camille Renarhd. La rencontre commencera avec une pratique corporelle accessible à tous·tes. Ensuite, les personnes invitées livreront un récit qui sera une entrée dans leur processus de création et de pensée.

    Alors que la plupart des artistes de la scène ont vu leurs projets mis « sur pause » en 2020/2021, comment l’absence de travail façonne-t-elle leur psyché, leur corps ? Quelles impasses et quels nouveaux possibles ont émergé de cette expérience « confinée » ? Comment saisir les enjeux de l’artiste au travail lorsqu’iel n’est pas officiellement au « travail », en représentation, en tournée ? Qu’est-ce qui se trame dans un corps d’artiste hors de la sphère de production, comment l’artiste forge-t-iel ses « outils » au jour le jour? Quelles stratégies l’artiste invente-t-iel pour vivre cette part d’invisible intrinsèque à sa pratique – souvent même nécessaire à celle-ci ? Dans l’ombre du travail des artistes, se trouvent aussi d’autres travailleur·euse·s, passionné·e·s et dédié·e·s. De leur travail, nous parlons encore moins, pourtant il est essentiel à l’émergence des œuvres, à la rencontre avec un public. Qui travaille /quel travail pour que l’art puisse être visible ? Cette Embodied talk se propose d’écouter trois récits qui aborderont chacun de façon singulière la part d’ombre et d’invisibilité des travailleur·euse·s de l’art, qu’iels soient sous les projecteurs ou dans les coulisses.


    Réservation : griavuqam@gmail.com
    Les retardataires ne seront pas admis·e·s

    Pour l’affiche, cliquez ici. Pour le lien vers le communiqué, ici.

    Facebook